90 ans: quel anniversaire!

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Véronique Kämpfen

L’Escalade est à nos portes et avec elle la fin de l’année. L’occasion d’en faire le bilan et de se réjouir de ce qui a été accompli. La FER Genève a fêté ses 90 ans en 2018, en plaçant toute l’année sous le signe de la transformation digitale et de la révolution 4.0. Au cours de conférences intéressantes à plus d’un titre, nos membres ont pu être saisis d’effroi à la pensée que les humains allaient bientôt devenir inutiles dans une société dominée par l’intelligence artificielle, comme le prédit en substance Laurent Alexandre. Ils ont aussi entendu les appels de Rudy de Waele en faveur des valeurs humaines et de la durabilité face à la robotisation et se sont rendu compte de l’utilité pratique des solutions offertes sur le web, détaillées par Pascal Briod (lire aussi en page 12), qui facilitent indéniablement la vie des entrepreneurs prenant l’habitude de les utiliser. Enfin, Stefana Broadbent a rappelé que les individus ont besoin d’interactions pour être créatifs, performants et heureux. Ce sont les hommes et les femmes d’aujourd’hui qui créent les intelligences artificielles de demain. A eux de faire en sorte qu’elles ne deviennent pas incontrôlables et qu’elles restent au service de l’humanité.

Lors de sa création en 1928, la FER Genève a elle aussi mis l’accent sur l’humain, en étant pionnière dans la création d’institutions sociales et en favorisant le dialogue social. Guy Ryder, directeur général de l’Organisation internationale du travail, orateur invité de l’assemblée générale de la FER Genève au mois d’avril, a lui aussi insisté sur cette valeur. «Je crois en un avenir de justice sociale», a-t-il indiqué. A ses yeux, la qualité du dialogue social est l’une des meilleures mesures de la santé démocratique et de la réussite d’une nation. «L’expérience prouve que les pays champions en matière de dialogue social sont aussi ceux qui arrivent en tête du classement des pays les plus compétitifs.»

Point d’orgue de cette année anniversaire, la Rentrée des entreprises à Palexpo fin août. Un événement emblématique de la thématique annuelle, avec spectacle de drones et robot jouant de la guitare électrique, mais qui a eu pour but premier de rassembler les membres et les partenaires de la FER Genève pour qu’ils puissent se rencontrer dans une atmosphère propice aux échanges et la plus conviviale possible. Lors de son discours, Ivan Slatkine, président de la FER Genève, a insisté sur la place de l’humain dans la société en mouvement que nous vivons: «Les valeurs humaines, la passion, l’émotion, la créativité comptent aujourd’hui comme hier et elles vont continuer à compter à l’avenir. Le tissu économique a plus que jamais besoin de créativité et de dynamisme. L’humain reste ainsi au coeur de nos préoccupations, malgré la digitalisation et la robotisation, qui doivent toutes deux être à son service». Un beau message comme tremplin pour le centième anniversaire.