Baisse de la TVA: des répercussions sur les entreprises

 | Paru dans FERinfos

Le peuple ayant refusé Prévoyance vieillesse 2020 le 24 septembre dernier entraînant la fin du financement additionel de l’assurance invalidité (AI), la TVA baissera de 0,3 point dès le 1er janvier 2018 pour atteindre 7,7%. Le taux spécial pour l’hébergement passera de 3,8% à 3,7% et le taux réduit appliqué aux biens de première nécessité restera inchangé à 2,5%. Cette modification de la TVA devrait faire bénéficier les entreprises suisses d’un avantage concurrentiel par rapport à celles des pays européens voisins dont les taux standards s’établissent entre 19% et 22%.

Ces dernières devront toutefois adapter tous leurs programmes informatiques relatifs à la gestion ou à l’application des taux de TVA d’ici à la fin de l’année, ce qui devrait coûter entre 150 et 200 millions de francs, selon l’Administration fédérale des contributions voire jusqu’à 300 millions de francs pour l’Union suisse des arts et métiers (USAM). Les entreprises qui ne participeraient pas à cette adaptation devront verser la différence à la Confédération. De leur côté, les associations de consommateurs et le surveillant des prix appellent les commerces à tenir compte de cette réduction de la TVA sur leurs prix.

Sources: Le Temps, 26.09.2017; Tribune de Genève, 26.09.2017 et 13.10.2017