Chaque voix compte !

 | Auteur : Catherine Lance Pasquier

Nous arrivons à la fin d’une campagne de votation exceptionnelle à plusieurs points de vue. Il faut d’abord relever le nombre d’objets particulièrement élevé, et souligner ensuite l’importance des enjeux, certains objets étant cruciaux pour l’avenir de notre place économique et la préservation des emplois.

A cet égard, le projet AVS et fiscalité est une des réformes les plus importantes de ces dernières années. Il apporte une réponse à deux défis urgents: la consolidation de l’AVS et la résolution du problème fiscal. Sa mise en œuvre cantonale est primordiale pour Genève, qui doit maintenir un tissu économique diversifié et les dizaines de milliers d’emplois qui en découlent. La révision de la loi sur les armes quant à elle garantit le maintien de la Suisse dans l’espace de sécurité commun européen tout en préservant les traditions suisses de tir. L’association de la Suisse à Schengen est un pilier fondamental de notre sécurité intérieure.

A ce stade, le risque principal auquel nous faisons face est celui de l’abstention. Les taux de participation lors des votations ont de la peine à décoller. Or, cela ne sert à rien d’avoir des sondages positifs si les intentions de vote ne se concrétisent pas. A contrario, les opposants sont déterminés et se mobilisent. Il nous appartient donc de ne pas laissez les autres décider de ce que sera la Suisse et Genève demain. Il faut voter et faire voter, car chaque voix compte, jusqu’au dernier jour !

 



Poster un Commentaire