Effet de contingents sur l’économie vaudoise

 | Paru dans Blog FER Genève  | Auteur : Yannic Forney

Statistique Vaud a publié en juin 2016 une étude sur les principaux effets démographiques et économiques liés à l’introduction de contingents pour les étrangers, prévue par l’application de l’initiative contre l’immigration de masse. Deux scénarios sont envisagés. Le premier, dit «de référence» - soit sans contingents -, prévoit la croissance de la population vaudoise et de la main-d’œuvre frontalière; le second, dit «limitatif», suppose que les contingents limiteront fortement l’immigration et que les frontaliers seront maintenus à leur niveau de 2017.

La limitation de l’immigration par des contingents aurait pour effet de ralentir les croissances démographique – et d’accélérer le processus de vieillissement de la population - et économique. La population vaudoise compterait 215'000 habitants de moins en 2040 que dans le scénario de référence. La création d’emplois serait inférieure de 148'000 équivalents plein temps, dont 51'000 concernant les frontaliers, et le PIB baisserait de 8100 francs par habitant.

Cette étude met clairement en évidence les conséquences négatives d’un système de contingents sur la création d’emplois, sur le vieillissement démographique et sur la compétitivité de l’économie. Il sera intéressant de suivre ses résultats élargis aux autres cantons romands.

Un système de contingents serait également contraire au principe de la libre circulation des personnes. N’agitons donc pas le spectre de la fermeture, de la limitation de la population, mais gardons une Suisse ouverte, dynamique et innovante.



Poster un Commentaire