Egalité des sexes: la retraite pour tous à 65 ans!

 | Paru dans Blog FER Genève  | Auteur : Delphine Trunde-Jaccard

Hier matin, le Conseil national, après le Conseil des Etats, a décidé de relever l’âge légal de la retraite pour les femmes de 64 ans actuellement à 65 ans, comme leur alter ego de sexe masculin. C’est une très bonne chose. En effet, objectivement plus rien ne justifie aujourd’hui un âge légal de la retraite des femmes inférieur à celui des hommes. Pour rappel, l'âge légal de la retraite est celui auquel débute le droit de bénéficier d'une pension à taux plein du système public de retraite (AVS).

Pour les hommes, l’âge légal est 65 ans et n’a jamais été modifié. Pour les femmes par contre, il a évolué au cours des ans: de 65 ans à l'origine, il est passé à 63 ans dès 1957, puis à 62 ans dès 1964 ; dans le cadre de la 10e révision de l'AVS, il est à nouveau fixé à 63 ans dès 2001, puis à 64 ans dès 2005. La mise à niveau de l’âge légal de la retraite des femmes à 65 ans est une évidence, alors que l’espérance de vie des femmes (84,9 ans) et des hommes (80,7 ans) ne cesse d’augmenter en Suisse et qu’un manque de main d'œuvre est programmé pour les prochaines décennies en raison du vieillissement de la population et du faible taux de natalité.

S’y opposer au nom de la cause féministe est absurde, sachant que l’égalité de l’âge de la retraite des femmes et des hommes ne pourra qu’apporter de l’eau au moulin du combat pour plus d’égalité salariale entre le sexe « fort » et le sexe « faible ». « Travailler plus pour gagner plus ! », pourrait être le nouveau leitmotiv des femmes ces prochaines années ?



Poster un Commentaire