La durée de la retraite: des différences de taille selon les pays!

 | Auteur : Yannic Forney

Selon les premiers résultats du panorama des pensions 2015 de l’OCDE, la durée de la retraite change beaucoup d’un pays à l’autre. Au sein des pays développés, ce sont les Français qui profitent le plus de leur retraite en bénéficiant de 5 ans de plus de retraite que la moyenne de l’OCDE. Ils arrêtent de travailler à 61,2 ans (chiffre 2014) alors que les Irlandais, les Portugais ou les Américains prennent leur retraite à 66 ans. La Suisse s’inscrit dans la même tendance que l’Allemagne ou le Japon, avec un âge de départ à la retraite autour de 65 ans.

En France, cette différence s’explique pour un tiers – et uniquement chez les femmes – par une espérance de vie plus longue. Pour les hommes, l’écart résulte exclusivement d’une sortie précoce du marché du travail. En 2050, selon l’OCDE, en absence de réformes, seul quatre pays proposeront un âge à la retraite avant 64 ans: la Slovénie, le Luxembourg, la Grèce et la France. En revanche, de nombreux pays membres de l’OCDE auront déjà dépassé l’âge de 65 ans, certains d’entre eux le repousseront même au-delà de 67 ans (l’Irlande ou le Royaume-Uni par exemple).  

Compte tenu de l’allongement de la durée de vie et de la durée de cotisation qu’il sera nécessaire pour profiter d’une retraite à taux plein, l’augmentation de l’âge de départ à la retraite apparaît non seulement comme une mesure efficace pour étoffer la main-d’œuvre senior mais également comme une solution à la situation financière plutôt précaire des régimes par répartition. La question se pose de savoir si la population sera favorable à une augmentation de l’âge de départ à la retraite.
 



Poster un Commentaire