La stratégie du "pas content"

 | Paru dans Blog FER Genève  | Auteur : Stéphanie Ruegsegger

Le Temps, sous la plume acérée de Fathi Derder, a publié il y a quelques jours une opinion sur les perdants, les « pas contents », comme il les nomme. Aussi divertissant qu’intéressant...

Le «pas content» se complaît dans la défaite. Celle-ci lui donne l’occasion d’exprimer sa frustration, son indignation contre les élites, desquelles il se garde bien d’être. Appartenir à l’élite, tout d’abord, ce n’est pas très rock and roll. Etre dans le camp des perdants, ça a un peu plus de gueule, ça fait plus rebelle. Ça, c’est pour la forme. Mais sur le fond, appartenir à l’élite n’est pas très intéressant non plus. Cela vous oblige à prendre vos responsabilités et à trouver des solutions, ce qu’il faut à tout prix éviter au risque de faire des «pas contents». Le mieux, selon l’auteur, c’est la belle défaite, de justesse, celle qui résonne comme une victoire, les contraintes en moins.

Le danger avec ce type de politique, c’est qu’un jour, on risque bien de gagner. Même de justesse. Non seulement on bascule alors officiellement dans le camp de l’élite, ce qui n’est pas très glamour, mais en plus on doit mettre les mains dans le cambouis. Et ça, c’est un peu plus embêtant. On le constate avec la Grande-Bretagne, toujours empêtrée dans son Brexit. De même, l’histoire nous dira si le milliardaire Trump saura répondre aux préoccupations des Américains. En Suisse, les choses sont un peu différentes. L’initiative « contre l’immigration de masse » a certes été acceptée, encore fallait-il la mettre en œuvre. Même en cas de victoire, il reste encore une possibilité de dire que l’on n’est pas content, en l’occurrence de la façon dont on applique l’initiative, ce dont ne se sont pas privés ses auteurs. Ce petit jeu a cependant ses limites et les citoyens pourraient bien se rendre compte qu’ils ont été utilisés électoralement par le premier parti de Suisse, donc par l’élite politique.

Lien vers l’opinion du Temps du 19 décembre 2016



Poster un Commentaire