Le Cercle du Rhône s’adapte

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Flavia Giovannelli
visuel visuel

Avec son panorama dominant la ville, le Cercle du Rhône mise sur une cuisine de grande qualité. Il est ouvert exclusivement aux membres de la FER Genève et à leurs invités, sur réservation. Sa force? Proposer un lieu chic et central, pour conjuguer affaires et bonne table. Sébastien Le Boulaire, responsable du restaurant, apprécie tout particulièrement le fait de bien connaître ses clients, dont un réseau d’habitués, ainsi que ses fournisseurs, puisque la politique de la FER Genève en la matière consiste à privilégier la proximité.

En douze ans, il a pu constater des modifications des attentes de ses convives: «Nous constatons que les gens veulent manger plus vite à midi et qu’ils consomment moins de vin. Pour leurs événements, ce sont les propositions de cocktails lunchatoires ou dînatoires qui séduisent le plus, grâce à leur modularité». Déplacé au huitième étage depuis juin 2013, le restaurant se présente toujours sous la forme d’un espace séparé en trois parties par des rideaux. Des plantes et des aménagements mobiles peuvent aussi créer des espaces plus intimes. A l’arrière, deux salles de réunion, respectivement de six et douze places, sont aussi à la disposition des clients, sur réservation. Tous les outils usuellement disponibles dans une salle de conférence y sont installés: les convives peuvent déjeuner ou dîner tout en travaillant dans un environnement professionnel.

Enfin, le menu est chaque jour différent, complété par une carte. Celle-ci propose un petit choix, mais très élaboré et elle est renouvelée à chaque saison.

Le soir, un changement de décor est possible puisque l’espace peut être privatisé à partir de quinze personne et pour un maximum de cent trente couverts ou deux cents invités debout (mais pas davantage, pour des raisons de sécurité). C’est une formule de plus en plus prisée par les organisateurs de réunions ou d’événements, comme les assemblées générales ou les séances de travail, qui se concluent ainsi en toute convivialité. «Les clients apprécient le côté moins formel et souple, tout en profitant de tarifs forfaitaires», résume Sébastien Le Boulaire.

Bien entendu, les hôtes du Cercle du Rhône peuvent utiliser gratuitement le parking visiteurs de la Fédération, dont l’accès se fait par la rue de la Pisciculture.