Le pompier pyromane

 | Paru dans Blog FER Genève  | Auteur : Delphine Trunde

La révolution est en marche ! La colère des citoyens gronde. Le Palais fédéral en feu. On croirait entendre M. Mélenchon et ses camarades d’extrême gauche? Eh bien non, ce sont les menaces apocalyptiques de M. Blocher, prononcées hier en conférence de presse de l’UDC, pour exprimer son mécontentement face à la solution « de préférence indigène light » choisie par le Conseil national pour mettre en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse, acceptée le 9 février 2014 dans les urnes. Est-ce digne d’un ancien Président de parti gouvernemental, qui plus est l’un des premiers partis de Suisse ? Est-ce tolérable de la bouche d’un ancien Conseiller fédéral, certes exclu un peu brutalement de ce poste par le Parlement ? La réponse est non. Un tel discours de haine et de mépris envers les institutions fédérales n’est pas compatible avec le respect d’une démocratie comme la nôtre. Le stratège de l’UDC doit cesser de jouer les pompiers pyromanes, s’il veut garder toute crédibilité.



Poster un Commentaire