Le prochain job grâce à une recommandation?

 | Paru dans Entreprise romande  | Auteur : Maurice Satineau
visuel visuel

Une application made in Switzerland permet de diversifier les recrutements grâce à la cooptation; elle permet de faire bénéficier des ressources de la communauté les personnes en recherche d’emploi et les entreprises qui en proposent un. Rencontre avec Christian Freymond, le patron de Linkeys, la start-up fribourgeoise qui met sur le marché cette première mondiale.

Quel est le concept général de votre innovation?

Une bonne recommandation vaut mieux que mille CV. Par le biais de notre application, tout le monde peut trouver un emploi pour tout le monde. A la faveur d’une conversation informelle, il est possible d’apprendre que telle société ou telle personne recherche un poste. Notre application assure le lien. Le volume potentiel se mesure en dizaines de milliers de postes en Suisse.

Quel est l’avantage pour les entreprises?

La recherche de collaborateurs a un coût non négligeable. Notre application se positionne comme un complément aux méthodes de recherches traditionnelles. L’entreprise sera mise en contact directement avec un candidat potentiel. C’est à elle bien sûr que reviendra l’évaluation de la personne. Les chances de trouver l’employé adéquat sont augmentées.

Visez-vous les grands groupes ou les petites entreprises artisanales?

Les PME représentent une très grande part du tissu économique suisse, nous ne pouvons pas l’ignorer. Par exemple, un boulanger aura une proposition pour un éventuel collaborateur avec un sérieux gain de temps et de démarches, pour un coût moindre que pour un grand groupe cherchant un spécialiste informatique, par exemple. Si le candidat est finalement engagé, la personne qui l’a indiquée via l’application reçoit une prime.

L’économie numérique est par nature transfrontalière. Avez-vous des ambitions plus lointaines?

Nous sommes actifs en Suisse, en France, et nous avons de bonnes perspectives en Belgique et en Allemagne. L’application est déjà disponible en français, en allemand et en anglais.

Qu’en est-il de la protection des données?

Nous vivons à l’ère du Réglement général sur la protection des données! Nous sommes donc très attentifs à la protection de ces données pour le candidat, comme pour celui qui offre un poste. D’autre part, le profil n’est pas forcément déterminant. Si vous entendez parler d’une fonction d’assistante de direction, vous n’avez pas besoin d’être dans ce métier pour le proposer via l’application à une personne intéressée.

Comment vous situez-vous par rapport aux grands acteurs privés spécialisés dans le marché de l’emploi?

Les agences de placement ne sont pas des concurrents. On peut même envisager qu’ils utilisent notre technologie en complément des plateformes électroniques qu’ils maîtrisent déjà. Leurs propres collaborateurs pourraient aussi s’impliquer à titre individuel dans cette recherche de talents.

Comment êtes-vous organisé sur le plan technique?

Notre technologie est helvétique pour tous ses éléments stratégiques. Nous avons deux ingénieurs qui pilotent le développement. Nous songeons à numériser également les paiements relatifs à cette activité.


Découvrez d'autres articles

La procrastination, ou l'art de toujours tout reporter à plus tard

La procrastination, ou l'art de toujours tout reporter à plus tard

31 janvier 2020 - Paru dans Entreprise romande

La procrastination s’est infiltrée partout: du plus haut niveau des États jusqu’au plus intime de nos vies.

Lire plus
Marché du travail: les candidats d’origine étrangère discriminés

Marché du travail: les candidats d’origine étrangère discriminés

26 novembre 2019 - Paru dans Enterprise Romande

Les personnes portant un nom étranger ont plus de peine à décrocher un entretien d’embauche, une visite d’appartement ou à se faire élire, ont montré plusieurs études menées sous l’égide du Pôle de...

Lire plus
Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle?

Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle?

1er février 2019 - Paru dans Entreprise romande

Les départements des ressources humaines des entreprises romandes se trouvent face à un défi de taille: de nouveaux outils de sélection de candidats à un poste arrivent sur le marché. La...

Lire plus